Arpenteur

Préalable essentiel à tous projets majeurs tels que construction de tunnels : un mesurage précis du terrain. Ainsi par le procédé dit de « triangulation », les arpenteurs avaient-ils si exactement déterminé l’axe du tunnel ferroviaire du Gothard que le 28 février 1880, ses deux galeries se sont rencontrées avec un écart horizontal d’à peine 33 cm. Actuellement, les moyens auxiliaires électroniques tels que le GPS, de même que les photos aériennes et satellitaires comme matériels de départ, ont fortement modifié la profession d’arpenteur. Ce dont rend compte l’appellation aujourd’hui employée de « géomaticien(ne) ».
(Image : « Ingénieurs en montagne » par Raphael Ritz, 1881, Kunsthaus de Zurich ; confié au Musée Alpin Suisse, Berne)

Mobile

Emmène ton smartphone au Musée Suisse des Transports et évalue ton talent directement sur place ! Sélectionne le lien internet
www.talent-parcours.ch
… et c’est parti !