Chauffeur de locomotive à vapeur

Le chauffeur était clairement subordonné au mécanicien de locomotive à vapeur. Se tenant à gauche dans le poste de conduite, il était chargé d’entretenir le feu dans la chaudière. Avant le départ et lors des arrêts, il devait en outre lubrifier les roulements de la loco. Tout mécanicien de locomotive commençait sa formation comme chauffeur, mais tous les chauffeurs ne devenaient pas mécaniciens. Les chauffeurs ont disparu des CFF avec le retrait de la dernière locomotive à vapeur, en 1968.
(Image : archives du Musée Suisse des Transports)

Mobile

Emmène ton smartphone au Musée Suisse des Transports et évalue ton talent directement sur place ! Sélectionne le lien internet
www.talent-parcours.ch
… et c’est parti !