Conducteur de tramway à cheval

Grâce à la faible résistance au roulement des roues d’acier sur des rails d’acier, un seul cheval pouvait acheminer nettement plus de passagers dans un wagon de tramway que dans un fiacre classique. Des trams hippomobiles ont circulé dans quelques villes et lieux touristiques suisses durant la deuxième moitié du 19e siècle, avant le début de l’électrification des lignes de trams en 1900. Le « Tramway Mürren » a été le dernier tram hippomobile suisse ; sa disparition en 1937 a donc également signifié celle des conducteurs de ce type de véhicules.
(Image : archives du Musée Suisse des Transports)

Mobile

Emmène ton smartphone au Musée Suisse des Transports et évalue ton talent directement sur place ! Sélectionne le lien internet
www.talent-parcours.ch
… et c’est parti !